Nom : 

Manufacture nationale de Sèvres

Lieu de naissance : 

Vincennes

Date de naissance : 

1740

Notice biographique : 

La manufacture créée à Vincennes fut transférée à Sèvres, sur la route de Versailles en 1756; la société fondée en 1753 était encore indépendante, le roi ne détenant que le quart du capital; mais les nouveaux bâtiments l'ayant ruinée, Louis XV reprit en 1759 la manufacture à son compte; les directeurs furent : de 1753 à 1772 Boileau, de 1773 à 1778 Parent, de 1778 à 1783 Regnier et Salmon, de 1784 à 1796 Hettlinger et Meyer; Caillat fut le principal préparateur de couleurs; les chefs des modèles furent Falconnet de 1757 à 1766, Bachelier jusqu'en 1774, puis Boizot jusqu'à 1809; on commença à fabriquer de la porcelaine dure en 1768, quand on eut découvert à Saint-Yrieix-la-Perche d'importants gisements de Kaolin; la manufacture connut de grandes difficultés à partir de 1780, tout d'abord par l'impossibilité de faire respecter son privilège, puis en raison des troubles révolutionnaires;
La manufacture prit un nouvel essor à partir de 1800, quand Alexandre Brongniart en reprit la direction; la manufacture étant devenue "Manufacture impériale" en 1804, il reçut dès lors des subsides; à partir de 1804, la manufacture renonça à la porcelaine tendre; elle connut quelques difficultés en 1815 lors de son occupation par les troupes alliées qui voulaient détruire tout ce qui pouvait rappelait l'Ursupateur; Brongniart créa un atelier de peinture sur verre et le Musée de la Céramique; il mourut en 1847 et son successeur Ebelmen disparut dès 1852 après avoir entrepris de refaire de la pâte tendre; Regnault, membre de l'Académie, lui succéda de 1852 à 1871; il eut pour directeur artistique Diéterlé puis Nicolle et fit entreprendre la production de faïences ainsi que la décoration pâte sur pâte et en émaux sur métaux; son successeur fut Robert de 1871 à 1879; la manufacture fût transférée en 1876 dans les nouveaux bâtiments en bordure de Seine, où elle se trouve encore aujourd'hui; administrée par Vogt entre 1879 et 1887; entre 1887 et 1891, elle fut dirigée par Théodore Deck; il eut pour successeurs Champfleury et E. Baumgart; en 1909, Emile Bourgeois, professeur à l'Université de Paris, fut appelé à la manufacture qu'il s'efforça de développer; il eut pour successeurs Lechevallier-Chevignard, Lamblin, Georges Bastard, L. Longchambon, G. Janneau, Max Terrier, M. Savreux, L.G. Baudry, Serge Gauthier